• Au fond c'est pas si grave si t'es vide.

    J'arreterais de m'obstiner que ce serait pas plus mal. Ca me mene à quoi d'attendre ?

    A une grosse bulle tellement vide qu'elle en est pleine.

    Alors je ne sais plus trop et je regrette. Pour changer. Je ne sais plus quoi faire parce que j'ai perdu mon temps et que je le perds encore, mais je ne sais rien faire d'autre. Je pensais que c'était rattrapable, mais non, le temps ça se rattrape pas, ca s'arrete à peine quand tu te casses la gueule et au fond : heureusement. Je perds mes habitudes prises à la vite, je me retrouve avec des filles de mon âge à qui je donnerais facilement 5 ans de plus, résultat j'ai l'impression d'être une gamine et j'ose à peine dire "non, tu vois, ça me fait chier de faire la route avec toi". C'est pas que j'ose à peine, c'est que j'ose pas du tout. Du coup je me tape des kilomètres assise près d'une fille que je connais à peine et qui me raconte sa vie, ses sports, ses copines et mon connard. Je sais jamais quoi lui répondre, tout simplement parce que je m'en tape de savoir que la danse c'est dur, que le hand c'est super, qu'une equipe c'est soudé, que 3h de travail par jour c'est limite sur humain selon elle, qu'il est doué pour les glaces et qu'elle croit sans doute que je connais le moindre déplacement du connard. J'en ai rien à foutre et ça m'emmerde d'avoir que ça à écrire quand...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :